accueil

à Plouha

antiquités

notre histoire

carte d'identité

activités

quoi de neuf

stage d'été

projets

"Ya" d'ar Brezhoneg

DAO

expressions

chansons

Kig&farz

liens

devises

 

*  Kig-ha-Farz 

 

 

Voila en gros la recette du kig-ha-farz que nous préparons à l'occasion du repas annuel de l'association. Mais nous ne vous révèlerons pas les détails de notre façon de faire : une recette doit rester secrète !

Recette détaillée, pour les débutants

Fonctionne aussi pour faire du farz blanc (en remplaçant la farine de blé noir par de la farine de froment)

Pour 5 personnes :

 

Matériel : un sac de toile d'environ 30 cm sur 20, une marmite assez grande.

Ingrédients : 500 g. de farine de blé noir, ½ litre de lait, 100 g. de beurre, un œuf, une pincée de gros sel. Viande : du bœuf (dans le chapelet de préférence) et du porc (lard ou jarret).

 

Remplissez une marmite d'eau, mettez-la sur le feu. Puis préparez votre pâte de la façon suivante :

Dans une terrine, mélangez la farine, l'œuf, le sel. Mouillez petit à petit avec le beurre que vous aurez fait fondre. Ajoutez le lait progressivement jusqu'à ce que la pâte "fasse le ruban". Remplissez votre sac avec cette pâte. Fermez le bien avec un lacet de façon à ce que la pâte ne s'échappe pas.

Quand l'eau bout, mettez y votre sac de pâte (ce sera le farz). Vous pouvez aussi, et on le faisait autrefois à la campagne, y mettre les légumes du pot-au-feu : vous obtiendrez en même temps votre soupe.

Au bout de 2 heures, retirez du bouillon votre viande et votre sac de farz. Attention, il est brûlant, laissez le refroidir un peu. Enlevez le lacet. Sur une table, avec un mouvement de va-et-vient, sans laisser échapper le farz, vous roulez votre sac jusqu'à ce que le farz s'émiette (bien "bruzunet").

 

Servez le avec la viande. La plupart des gens saupoudrent leur farz de sucre, à volonté ; mais on peut aussi le consommer nature.

 

Le truc de Marie le Stourm : pour obtenir un farz moins sec, plus moelleux, elle incorpore à sa pâte, au moment de la préparation, une cuillérée d'huile et un petit pot de crème (12 cl.)

 

Pour 500 personnes, il suffit de fabriquer des sacs plus grands et de multiplier les proportions par 100 !

 

Variante de la recette

Farz noir (le vrai, le bon…) d'après le cahier de recettes de Mamm-Gozh…

Pour 10 personnes :

 

500 g. de farine de sarrasin, 125 g. de beurre, un pot de 20 cl. de crème fraîche, 4 œufs, 3 cuillérées de sucre (facultatif), 1 cuillérée de sel fin, 200 g. de raisins secs, ¾ de litre de lait entier.

 

Mélanger tous les ingrédients à la cuillère de bois : la farine d'abord avec un peu de lait, ajouter le beurre fondu en pommade, puis les œufs battus en omelette, la crème, le sucre, le sel, les raisins et le reste de lait.

 

Mettre la pâte dans le sac, nouer en laissant un peu de vide de manière à ce que le farz puisse gonfler.

Plonger le sac vivement dans l'eau bouillante (3 l. environ) où vous mettez un morceau de petit salé et un morceau de pot-au-feu.

Ou cuire le pot-au-feu à part avec les légumes, et le farz avec le lard dans une autre marmite.

 

 

Si toutefois vous voulez goûter avant de vous jeter dans de tels travaux, nous organisons chaque année un grand kig-ha-farz :

si vous souhaitez avoir de plus amples renseignements à ce propos, vous pouvez écrire à Colette.